Nos membres

Fondatrices du collectif

 

Manon Banoun

Doctorante en archéologie médiévale à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ses recherches portent sur le judaïsme médiéval, plus particulièrement sur la spatialisation des communautés juives dans l’espace urbain. Sa thèse, Les juifs dans la ville. Une analyse archéologique et topographique des quartiers juifs médiévaux de France du Nord (XIIe-XIVe s.) Études de cas et approche comparative, est dirigée par Anne Nissen (ArScAn, Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Travail d’analyse spatiale sur QGIS, maîtrise de l’anglais, notions d’allemand, de latin et d’hébreu biblique. E-mail : manon.banoun@gmail.com

Mots-clés : judaïsme / archéologie / France septentrionale / urbain / bas Moyen Âge / analyses parcellaires.

Angela Baranes

Docteure en histoire et archéologies du Moyen Âge et ATER en archéologie médiévale à Université Côte d’Azur (laboratoire CEPAM). Sa thèse, intitulée La formation du paysage chrétien au Danemark viking et médiéval. Logiques spatiales et pratiques sociales (VIIIe-XIIIe siècle), portait sur la christianisation de l’espace danois à la lumière des sources textuelles, archéologiques et topographiques, notamment le processus de construction des lieux de culte, l’établissement d’une territorialité ecclésiale ainsi que les changements de pratiques et de représentations de l’espace religieux. Angela travaille sur QGIS pour mener ses analyses spatiales. Aujourd’hui, elle s’intéresse, dans une démarche comparative à l’échelle de l’Occident médiéval, à la spatialité des lieux de culte missionnaires, aux espaces “naturels” religieux, aux usages des SIG dans la compréhension des territoires médiévaux ecclésiastiques (paysage sonore, réseau routier) et aux pratiques funéraires. Elle parle anglais et lit les langues scandinaves et le latin. E-mail : angela.baranes@cepam.cnrs.fr

Mots-clés : Christianisation / approche spatiale / Danemark / Âge viking et Moyen Âge.

Page Academia avec CV : ici.
Page laboratoire CEPAM : ici.

 

Membres du collectif

 

Alessandro Campeggiani

Danseur, doctorant et chargé de cours à l’Université Côte d’Azur (Nice). Son projet de thèse intitulé Les danses et l’Eglise au Moyen Âge central dans l’Occident latin. Étude pour une histoire culturelle et incorporée des danses est dirigé par Marina Nordera (CTELA, Université Côte d’Azur). Un des axes de sa recherche porte sur les liens entre les danses et les lieux sacrés dans les sources textuelles et iconographiques élaborées dans les milieux religieux. Il documente son travail de recherche sur un carnet Hypothèses. Il a étudié au Théâtre La Scala (Milan) et il est diplômé en danse classique et contemporaine (EAT). Il parle l’italien (langue maternelle) et le français. E-mail : ale.campeggiani@yahoo.it

Mots-clés : Église / danse(s) / représentations culturelles / Moyen Âge central / histoire incorporée de la danse / histoire culturelle.

 

Davide Campeggiani

Prêtre catholique et étudiant à la Facoltà Teologica dell’Italia Centrale (Florence). Il rédige un mémoire de Master 2 (licenza) intitulé : Il cammino sacramentale nella cattedrale di Santa Maria del Fiore. Alcuni spunti ecclesiologici (“Le chemin sacramentel dans la cathédrale de Santa Maria del Fiore. Quelques éclairages ecclésiologiques”). Parallèlement, il fréquente l’École supérieure (Scuola di alta formazione) d’art et de théologie de la même université. Il a suivi à l’Istituto Pontificio Liturgico Sant’Anselmo (Rome) pour les cours “Approfondissement de la pastorale liturgique” (2021) et “Vivre pleinement l’action liturgique” (2023). Son domaine d’étude est la théologie, en particulier la liturgie et l’architecture sacrée. Au fil des ans, il a eu l’occasion d’étudier spécifiquement l’histoire et l’architecture des cathédrales de Notre-Dame (Paris) et de Santa Maria del Fiore (Florence). Sa langue maternelle est l’italien, et il maîtrise également le français et l’anglais. E-mail : davide.campeggiani@yahoo.it

Mots clés : liturgie / architecture sacrée / catholicisme / espace rituel

 

Alexis Darchis

Docteur en histoire contemporaine, chercheur post-doctorant associé au Larhra et professeur agrégé en lycée. Sa thèse, sous la direction de M. Christian Sorrel et soutenue à Lyon en 2021, porta sur « Les conseils de fabrique dans le diocèse de Bourges, une institution entre paroisse et commune (début XIXe siècle-début XXe siècle) ». Il pratique l’anglais et l’espagnol. E-mail : alexis.darchis@club-internet.fr

Mots-clés : Catholicisme / fabriques paroissiales / anticléricalisme / histoire religieuse et sociale / XIXe siècle-début XXe siècle.

 

Evdokia Kostoudi

Doctorante en archéologie numérique et archéologie byzantine (1ère année), en cotutelle entre l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (UMR 8215 Trajectoires) et l’Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes. Son sujet de thèse, Du temple à l’église : repenser la christianisation en Attique à travers la mise en place d’une base de données spatiale en 4D, est co-dirigé par François Giligny et Platon Pétridis, et s’inscrit dans le cadre du LabEx DynamiTe (Groupe de Travail : “Construction de la spatialité dans les sociétés anciennes”). Ainsi, Evdokia s’intéresse à la construction de l’espace religieux (autant du point de vue matériel que symbolique) en Attique, de la période impériale jusqu’à la fin de l’époque byzantine, à partir d’une étude spatiale et numérique des données archéologiques mais aussi épigraphiques et littéraires. Ses outils de travail sont le SIG (ArcGIS Map et QGIS), des bases de données relationnelles (FileMaker Pro), la Modélisation 3D (SketchUp) et la Photogrammétrie (Agisoft Metashape). Elle parle le grec (langue maternelle), l’anglais, le français et l’italien. E-mail : evkostoudi@gmail.com

Mots-clés : Attique post-classique / espace religieux / archéologie numérique.

 

Magdalena Herrmann

Masterante en double cursus Études Médiévales et Études Germaniques à Université Bordeaux Montaigne. Son mémoire de recherche, dirigé par Frédéric Boutoulle et Tristan Coignard, porte sur La réforme monastique dans le Saint Empire Romain Germanique pendant la Querelle des Investitures (XIe-XIIIe siècles). Elle s’intéresse notamment aux différents procédés de territorialisation de l’ordre hirsaugien pendant le Moyen Âge central (la propriété foncière autour des bâtiments religieux et de leurs dépendances, la territorialisation du pouvoir monastique et sa mise en réseau dans le Saint-Empire). Elle mobilise la paléographie, l’édition de sources ainsi que les bases de données et pratique l’allemand, l’anglais, le latin et le grec ancien. E-mail : magdalena.herrmann@etu.u-bordeaux-montaigne.fr

Mots-clés : Hirsau / réforme monastique / Moyen Âge central / espace germanique / coutumes monastiques / diplomatique.

 

Édouard L’Hérisson

Docteur en études japonaises (histoire du Japon moderne), Maître de conférences (IFRAE, Inalco) et chercheur associé (IrAsia, Aix-Marseille université). Sa thèse proposa d’analyser le processus de diffusion du shintô en Mandchourie (nord-est de la Chine) entre 1905 et 1945, en accordant une attention particulière à des figures de leaders religieux et à leur implication dans la construction de lieux de culte d’une part, de nouvelles doctrines d’autre part. Dans le cadre de son projet post-doctoral, il se penche désormais sur le cas du shintô dans la péninsule coréenne lors de son annexion par le Japon à partir de 1910 et à la place des théories de l’origine commune nippo-coréenne au sein de cette dynamique. À terme, il souhaite dresser une étude comparative des phénomènes d’implantation du shintô dans les différentes colonies durant la première moitié du XXe siècle, puis étendre l’analyse à l’étude des traces de cette implantation au cours de la période post-impériale. Les idées de captation du sol, d’évidement de l’espace et de territorialisation par le religieux sont au cœur de sa réflexion. Il pratique le japonais et l’anglais. E-mail : edouard.lherisson@gmail.com

Mots-clés : Japon / shintô / empire / sanctuaires d’outre-mer / territorialisation.

 

Vakouro Marega

Doctorant en géographie à l’Université Rennes 2 et rattaché au laboratoire ESO (UMR 6590 CNRS) et en cotutelle avec l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Vakouro travaille sur les territoires du religieux en Afrique de l’Ouest, plus précisément sur le religieux comme facteur des dynamiques urbaines et foncières dans la ville de Tivaouane. Sa thèse s’intitule “Gouvernance, Territoire et Religion : le fait religieux comme facteur de dynamique urbaine territoriale de la ville de Tivaouane au Sénégal.” Sa thèse s’inscrit dans le cadre du programme de recherche “Territoires du religieux en Afrique de l’Ouest” débuté en 2019. Il pratique le français, l’anglais, l’arabe, le soninké, le halpular, le wolof et hassaniyya et maîtrise le pack Office, QGIS, ArcGis et InksCape. Contact : vakouromarega@yahoo.fr

Mots-clés : Territoire / Gouvernance / Fait religieux / Confrérie / Tidjane / Tivaouane.

 

Fabienne Martinez-Honorin

Doctorante en archéologie médiévale, sa thèse, dirigée par Yann Codou (CEPAM, Université Côte d’Azur) et Marc Heijmans (CCJ, Université Aix-Marseille), porte sur l’implantation rurale du christianisme en Provence. L’objectif de son étude est de comprendre comment se sont diffusées et intégrées les premières formes de christianisme dans l’espace rural à la transition entre Antiquité et Moyen Âge, au regard des témoignages archéologiques. Il s’agira d’identifier les marqueurs de ce nouveau culte, d’apporter de nouveaux éléments sur les institutions religieuses et la construction d’une identité chrétienne ; le tout selon une approche spatiale à l’aide d’outils d’analyse et cartographique (QGIS). Contact : fabienne.martinez.honorin@gmail.com

Mots-clés : Antiquité tardive / Christianisation / Ruralité / Provence / Analyse spatiale.

 

Fiona Pugliese

Docteure en études hispaniques et hispano-américaines, agrégée d’espagnol et Maîtresse de Conférence à l’Université Toulouse Jean Jaurès, affiliée au Centre d’études ibériques et ibéro-américaines (CEIIBA), Université Toulouse Jean Jaurès. Ses recherches portent principalement sur la religion des Aztèques et, plus particulièrement, sur la construction des divinités au sein du panthéon et notamment de la déesse Chalchiuhtlicue, considérée comme l’incarnation de l’eau. Son travail a pour objectif de comprendre le patron de construction des dieux préhispaniques depuis une analyse onomastique et iconographique principalement dans le but d’appréhender la complexité de la nature des dieux et les différents aspects de leur polymorphisme. Fiona s’intéresse aussi aux relations de complémentarité, d’interdépendance et de binarité qui unissent et définissent les dieux. Dans une perspective diachronique, elle étudie également les métamorphoses des êtres suprêmes à l’époque coloniale et notamment, l’impact du processus d’occidentalisation et d’évangélisation sur les croyances indigènes et sur le remaniement symbolique qu’opère la christianisation non seulement sur les figures divines de l’ancien Mexique, mais aussi sur les anciens lieux de cultes autochtones aux XVIe et XVIIe siècles. Elle est quadrilingue français, espagnol, anglais et portugais, et maîtrise également le nahuatl ancien (lecture et traduction). Contact : pugliesefiona@yahoo.fr

Mots clés : Civilisations préhispaniques / Mexique préhispanique et colonial / religion / divinités / Aztèques.

 

Dina Rizk

Doctorante en archéologie et histoire de l’architecture à Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sa thèse, dirigée par Dominique Pieri et débutée en 2019, s’intitule “Du Temple à l’Eglise, étude des monuments cultuels chrétiens protobyzantins  de Ras Baalbek et dans ses alentours “. Elle essaye de proposer une reconstruction des temples antiques réemployés par les églises ainsi que la chronologie et la typologique de ces modifications sur la longue durée. Son approche est architecturale, étant architecte de formation et travaille en tant qu’architecte restauratrice au Bureau MAC- Mouin Aoun Contracting de Beyrouth. Elle donne des cours sur “l’histoire de l’architecture : des origines a l’Antiquité”  à l’Université Saint Joseph  de Beyrouth pour les étudiants en architecture. Elle est trilingue arabe, en français et anglais. Elle mobilise les logiciels Autocad et Archicad. Contact : dinarizk@hotmail.com

Mots-clés :

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search